Qatar

Combien de temps faut-il pour visiter Belle-Île-en-mer ?

Visiter belle ile en mer

Perle rare au large des côtes bretonnes, Belle-Île-en-Mer est la plus grande des îles de Bretagne. Avec ses paysages sauvages, ses criques secrètes et ses charmants villages, elle attire chaque année de nombreux visiteurs en quête d’authenticité et de dépaysement. Mais combien de temps faut-il prévoir pour découvrir tous ses trésors ? Plongeons ensemble dans ce guide complet pour organiser votre séjour sur cette île de caractère.

Durée du séjour Activités et découvertes
1 semaine – Explorer l’île en profondeur
– Découvrir les villages pittoresques (Le Palais, Sauzon)
– S’imprégner de l’atmosphère insulaire
3 à 4 jours – Visiter les incontournables (Grotte de l’Apothicairerie, Aiguilles de Port-Coton)
– Profiter des plus belles plages
– Possibilité d’escapade sur les îles voisines (Houat, Hoëdic)
Un week-end – Découvrir les immanquables (Citadelle Vauban, Phare de Goulphar, Aiguilles de Port-Coton)
– Se balader sur le port de Sauzon
– S’imprégner de l’ambiance unique de l’île
Tour de l’île à pied (GR340) – 85 km de sentier côtier
– 4 à 5 jours de marche pour un randonneur aguerri
– Découvrir les plus beaux paysages de l’île (Aiguilles de Port-Coton, Pointe des Poulains, Réserve naturelle des Sept-Îles)

Le temps d’une parenthèse enchantée

Visiter belle ile en mer

Une semaine pour explorer l’île en profondeur

Si vous avez la chance de pouvoir vous offrir une semaine complète sur Belle-Île, alors n’hésitez pas ! C’est idéal pour prendre le temps de sillonner l’île de long en large, sans jamais avoir l’impression de courir après le temps. 7 jours, c’est le luxe de pouvoir se laisser porter par l’atmosphère si particulière de l’île, de s’imprégner de son rythme doux et de se sentir peu à peu devenir insulaire.

Une semaine, c’est aussi l’occasion de partir à la découverte des nombreux villages pittoresques qui parsèment l’île, comme le joli port de Sauzon ou le bourg animé du Palais. Flânez dans les ruelles pavées, poussez la porte des ateliers d’artistes, dégustez les produits locaux sur les marchés… Belle-Île se savoure sans se presser.

L’essentiel en 3 à 4 jours

Vous disposez d’un long week-end ou de quelques jours de vacances ? C’est suffisant pour une première découverte des incontournables de Belle-Île. En 3 à 4 jours, vous aurez le temps de vous balader sur les sentiers côtiers, de profiter des plus belles plages et de visiter les sites emblématiques comme la célèbre grotte de l’Apothicairerie ou les impressionnantes aiguilles de Port-Coton.

Un séjour de quelques jours permet aussi de s’offrir une escapade sur l’île voisine d’Houat ou de Hoëdic, pour une journée dépaysante au cœur d’une nature préservée. Et pourquoi ne pas en profiter pour vous initier à une activité nautique comme le kayak ou le paddle ? Les possibilités ne manquent pas pour vivre pleinement votre parenthèse insulaire.

Un week-end pour une bouffée d’air iodé

Même si vous ne pouvez vous échapper que le temps d’un week-end, Belle-Île mérite le détour. Certes, vous n’aurez pas le temps de tout voir, mais vous pourrez déjà vous imprégner de l’ambiance unique de l’île et vous ressourcer au contact de ses paysages grandioses. En deux jours, privilégiez les immanquables comme la citadelle Vauban du Palais, le phare de Goulphar ou encore les somptueuses aiguilles de Port-Coton.

Lire  Top 10 des Hôtels Spa de Luxe en Bretagne

Optez aussi pour une balade digestive sur le petit port de Sauzon, qui regorge de criques secrètes où il fait bon se poser pour contempler l’horizon. Et si vous avez un coup de cœur pour un lieu en particulier, notez-le précieusement : il sera la parfaite excuse pour revenir explorer Belle-Île plus en profondeur une prochaine fois. Car croyez-moi, cette île est un véritable appel à de multiples séjours tant elle a de merveilles à dévoiler !

Le tour de l’île par les sentiers

Visiter belle ile en mer

85 km de sentier côtier

Pour les amoureux de randonnée, faire le tour de Belle-Île à pied est une expérience inoubliable. Le GR340, aussi appelé “sentier côtier”, fait 85 km et permet de réaliser une boucle complète autour de l’île. Au fil des sentiers parfois escarpés, vous découvrirez des panoramas à couper le souffle, des criques sauvages et des plages de sable fin où vous serez seuls au monde.

Tout au long du parcours, laissez-vous envoûter par la magie des paysages bellilois. Des landes dorées aux falaises abruptes en passant par les charmants petits ports colorés, chaque kilomètre est un émerveillement. N’hésitez pas à faire des pauses contemplatives pour vous imprégner pleinement de l’atmosphère si particulière de l’île. Et gardez l’œil ouvert : vous aurez peut-être la chance d’apercevoir un phoque ou un dauphin au large !

4 à 5 jours de marche

Pour parcourir l’intégralité du GR340, il faut compter 4 à 5 jours de marche pour un randonneur aguerri. C’est l’idéal pour prendre le temps de découvrir les plus beaux recoins de l’île, sans se presser. Vous pouvez choisir de faire étape dans les différents villages et hameaux qui jalonnent le parcours, ou opter pour du camping sauvage si vous préférez une immersion totale dans la nature.

Même si le sentier est bien balisé, il est important de bien préparer son itinéraire à l’avance. N’oubliez pas de vous renseigner sur les marées, car certains passages peuvent être inondés à marée haute. Prévoyez aussi suffisamment d’eau et de nourriture, car les points de ravitaillement peuvent être espacés selon les tronçons. Mais croyez-moi, l’effort en vaut la chandelle : le GR340 vous offrira des souvenirs inoubliables et des paysages grandioses gravés à jamais dans votre mémoire.

Les plus beaux paysages de l’île

Au cours de votre périple sur le sentier côtier, vous aurez l’occasion de découvrir les paysages les plus emblématiques de Belle-Île-en-Mer. Les aiguilles de Port-Coton, dressées face à l’océan, sont un incontournable. Ces imposantes falaises de schiste offrent un spectacle saisissant, surtout au soleil couchant quand elles se parent de reflets dorés.

Un autre site à ne pas manquer est la pointe des Poulains, à l’extrême nord de l’île. C’est ici que se dresse le majestueux phare des Poulains, construit en 1869. Du haut de ses 84 marches, il offre un panorama époustouflant sur l’océan et les côtes sauvages. Par temps clair, vous pourrez même apercevoir l’île de Groix au loin.

La réserve naturelle des Sept-Iles est également un passage obligé pour les amoureux de nature. Accessible uniquement à pied, elle abrite une faune et une flore remarquables. Vous pourrez y observer de nombreux oiseaux marins, comme des fous de Bassan ou des macareux moines. Un spectacle fascinant pour tous les passionnés d’ornithologie !

Mais je dois vous faire une confidence : mon coup de cœur personnel reste la plage de Donnant et ses impressionnantes roches noires sculptées par les vagues. C’est un lieu hors du temps, propice à la contemplation et à la sérénité. J’aime m’y rendre au petit matin, quand la plage est encore déserte et que seul le bruit du ressac vient troubler le silence. Un moment suspendu, comme une parenthèse enchantée au cœur de la nature belliloise.

Lire  Les 10 Meilleurs hôtels de Bretagne en Bord-de-Mer

Une semaine pour s’immerger dans l’art de vivre insulaire

Visiter belle ile en mer

Jour 1 : Arrivée et découverte du Palais

Pour votre première journée sur l’île, je vous suggère de prendre vos marques en douceur. Après avoir posé vos valises dans votre hébergement, partez explorer Le Palais, la “capitale” de Belle-Île. Flânez dans les ruelles pavées de la citadelle Vauban, admirez les belles demeures en pierre et profitez de l’ambiance animée du port.

Le soir venu, optez pour un dîner dans l’un des restaurants qui bordent le quai. Dégustez les spécialités locales comme les huîtres ou le fameux homard bleu de Belle-Île. Et pourquoi ne pas prolonger la soirée autour d’un verre, les pieds dans le sable, pour profiter de la douceur des nuits belliloises ?

Jour 2 : Cap sur la côte sauvage

Pour cette deuxième journée, direction la côte sauvage ! Au départ du Palais, empruntez le GR340 en direction du nord de l’île. Vous longerez de spectaculaires falaises de schiste noir avant d’arriver à la célèbre grotte de l’Apothicairerie. Ce site naturel d’exception abrite des centaines de concrétions calcaires aux formes étranges, sculptées par l’érosion.

Poursuivez votre route jusqu’à la pointe des Poulains et son phare emblématique. Par beau temps, le panorama sur l’océan est à couper le souffle. Profitez-en pour pique-niquer face à la mer, bercé par le cri des oiseaux marins. L’après-midi, faites une halte à la plage des Grands Sables, l’une des plus belles de l’île avec son étendue de sable fin. Baignade revigorante garantie !

Jour 3 : À vélo vers Sauzon

Pour votre troisième jour, je vous propose une balade à vélo jusqu’à Sauzon, adorable petit port niché au creux d’une crique. Vous traverserez l’intérieur de l’île, entre champs fleuris et hameaux traditionnels. N’hésitez pas à faire des pauses pour admirer le paysage et prendre de jolies photos.

Une fois à Sauzon, arpentez les ruelles étroites aux maisons colorées avant de vous poser à la terrasse d’un café pour une pause gourmande. L’après-midi, partez à la découverte des criques secrètes qui bordent le village. À marée basse, vous aurez peut-être la chance de tomber sur un banc de coques ou de palourdes. De quoi agrémenter votre dîner du soir !

Jour 4 : Escapade à Houat

Pour une journée dépaysante, embarquez à bord d’une vedette à destination de l’île d’Houat. En à peine 30 minutes, vous rejoindrez ce confetti posé sur l’océan, encore plus sauvage et préservé que sa grande sœur Belle-Île. Au programme : balade sur le sentier côtier, farniente sur la grande plage de sable blanc et déjeuner de poissons grillés les pieds dans l’eau.

Houat est un véritable concentré de Bretagne, avec ses paysages à couper le souffle et son atmosphère hors du temps. Prenez le temps de vous imprégner de la quiétude des lieux avant de regagner Belle-Île en fin de journée. Vous aurez l’impression d’avoir voyagé à des milliers de kilomètres, le temps d’une parenthèse enchantée.

Jours 5, 6 et 7 : Place à la détente !

Pour vos trois derniers jours sur Belle-Île, je vous suggère de lever le pied et de profiter pleinement de l’art de vivre insulaire. Au programme : grasses matinées, déjeuners sur le pouce à base de produits locaux et après-midis farniente sur les plus belles plages de l’île. Vous aurez l’embarras du choix entre les grandes étendues de sable comme les Grands Sables ou Donnant, et les criques plus confidentielles comme Port-Guen ou Port-Blanc.

Lire  Top 6 des meilleurs hôtels de luxe à Saint-Malo

En fin de journée, offrez-vous un coucher de soleil magique depuis la Pointe de Kerdonis ou la plage de Bordardoué. Les lumières dorées qui embrasent le ciel et se reflètent sur l’océan sont un spectacle dont on ne se lasse pas. Terminez la soirée par un dîner dans l’un des restaurants emblématiques de l’île, comme La Table des Poulains ou La Maison Hector. L’occasion de déguster une dernière fois les délicieuses spécialités belliloises !

Le temps d’un week-end, l’essentiel de Belle-Île

Visiter belle ile en mer

Jour 1 : Les incontournables du Palais et de Sauzon

Si vous ne disposez que de deux jours pour découvrir Belle-Île, pas de panique ! En vous organisant bien, vous aurez le temps de voir l’essentiel. Pour votre premier jour, je vous conseille de diviser votre temps entre Le Palais et Sauzon, les deux principaux villages de l’île.

Au Palais, ne manquez pas la citadelle Vauban et ses remparts, témoins d’un riche passé historique. Flânez dans les ruelles animées du centre-ville avant de profiter de l’ambiance colorée du port. Pour le déjeuner, régalez-vous d’un plateau de fruits de mer ou d’une belle pièce de poisson grillé dans l’un des restaurants avec vue sur mer.

L’après-midi, direction Sauzon, adorable petit port de pêcheurs aux maisons multicolores. Perdez-vous dans le dédale des ruelles fleuries, poussez la porte des ateliers d’artistes et faites une pause gourmande à la terrasse d’un café. Si le temps le permet, vous pourrez même piquer une tête dans l’une des jolies criques qui bordent le village !

Jour 2 : Grand air et panoramas

Pour votre deuxième et dernière journée, je vous propose de prendre un grand bol d’air frais sur la côte sauvage. Direction la pointe des Poulains, à l’extrême nord de l’île. C’est ici que se dressent les célèbres aiguilles de Port-Coton, impressionnantes falaises de schiste noir sculptées par les vagues. Le panorama est à couper le souffle !

5/5 - (1 vote)
Site Web | Plus de publications

Articles récents

Pépites d'exception

Le Diamant du Moment

Nos pépites du moment

Splendia
Ile de la Digue aux Seychelles
Anantara Bophut Resort & Spa Koh Samui 5*
Excursion en bateau à Malte
Seychelles

Jusqu'à 50€ offerts

sur vos prochaines vacances en parrainant vos proches !