Qatar

Voyage et gastronomie : à la découverte des saveurs du monde !

Voyage et gastronomie

“La cuisine est le reflet de la culture d’un pays” disait le célèbre chef Paul Bocuse. Et si vous profitiez de votre temps libre pour voyager à travers les saveurs du monde ? Pas besoin de prendre l’avion ou le train, il vous suffit de quelques ingrédients, d’un peu d’imagination et d’une bonne dose de curiosité. Dans cet article, nous vous proposons un tour du monde culinaire, une aventure gourmande et culturelle qui vous fera découvrir les spécialités typiques des différents continents, ainsi que des conseils pour tirer le meilleur de votre expérience culinaire en voyage. Prêt à embarquer ? 

 

1. Les spécialités typiques du mondes entiers

a. Cuisine d’Asie : saveurs et traditions 

L’Asie est un continent aux multiples facettes, qui offre une diversité culinaire impressionnante. Chaque pays a sa propre identité gastronomique, influencée par son histoire, sa géographie, sa religion et ses échanges avec ses voisins. Parmi les cuisines asiatiques les plus connues, on peut citer la cuisine chinoise, qui se caractérise par l’utilisation du wok, du riz, du soja et des épices ; la cuisine japonaise, qui se distingue par sa finesse, son raffinement et son respect des produits de saison ; la cuisine indienne, qui se reconnaît par son abondance de légumes, de légumineuses, de pain et de curry ; la cuisine thaïlandaise, qui se démarque par son mélange subtil de sucré, de salé, d’acide et de piquant ; ou encore la cuisine vietnamienne, qui se base sur le riz, les nouilles, les herbes aromatiques et les sauces à base de nuoc-mâm.

Voyage et gastronomie

Voici quelques exemples de plats ou de recettes typiques de la cuisine asiatique :

  • Le canard laqué : c’est un plat traditionnel chinois, originaire de Pékin. Il consiste à faire rôtir un canard entier au four après l’avoir enduit d’un mélange de miel, de sauce soja et d’épices. La peau du canard doit être croustillante et la chair tendre et juteuse. Le canard laqué se sert avec des crêpes fines, des lamelles de concombre et d’oignon vert, et une sauce à base de pâte de haricots fermentés.
  • Les sushis : ce sont des bouchées composées d’une boule de riz vinaigré surmontée d’une tranche de poisson cru ou d’un autre ingrédient comme une crevette, un oeuf ou un légume. Les sushis sont originaires du Japon, où ils sont considérés comme un art culinaire à part entière. Ils se dégustent avec du wasabi (une pâte verte très piquante), du gingembre mariné (pour rafraîchir le palais) et de la sauce soja (pour relever le goût).
  • Le poulet tandoori : c’est un plat typique de la cuisine indienne, qui tire son nom du tandoor, un four en terre cuite dans lequel on fait cuire le poulet. Le poulet est préalablement mariné dans un mélange de yaourt, de jus de citron et d’épices comme le curcuma, le cumin, le paprika, le gingembre et l’ail. Le poulet tandoori a une couleur rouge-orangée caractéristique et une saveur épicée et acidulée. Il se sert avec du riz basmati, du pain naan ou des légumes.
  • La soupe tom yam : c’est une soupe aigre-piquante originaire de Thaïlande, qui se compose d’un bouillon aromatisé à la citronnelle, le galanga, au piment, au jus de citron vert et à la sauce de poisson. On y ajoute généralement des crevettes, du poulet, du porc ou des champignons. La soupe tom yam est un plat très populaire en Thaïlande, où elle est considérée comme un remède contre le rhume ou la grippe.
  • Le bo bun : c’est une salade composée de vermicelles de riz, de crudités (carottes, concombres, salade), de fines tranches de boeuf sautées à la poêle, de nems coupés en morceaux et d’herbes aromatiques (menthe, coriandre). Le bo bun est un plat typique de la cuisine vietnamienne, qui se sert avec une sauce à base de nuoc-mâm, de sucre, de vinaigre et d’ail.

b. Gastronomie européenne : richesse et diversité

L’Europe est un continent qui regroupe une multitude de pays aux cultures et aux histoires variées. La gastronomie européenne reflète cette diversité, en proposant des plats qui vont du plus simple au plus élaboré, du plus rustique au plus raffiné, du plus léger au plus copieux. Chaque pays a ses propres spécialités, qui sont souvent le fruit d’un héritage ancestral, d’une influence régionale ou d’une adaptation aux produits locaux. Parmi les cuisines européennes les plus connues, on peut citer la cuisine française, qui se caractérise par sa créativité, sa finesse et sa diversité ; la cuisine italienne, qui se distingue par sa générosité, sa convivialité et sa gourmandise ; la cuisine espagnole, qui se reconnaît par son goût pour les tapas, les paellas et les tortillas ; la cuisine grecque, qui se démarque par son utilisation de l’huile d’olive, du fromage et des légumes ; ou encore la cuisine anglaise, qui se base sur le poisson, la viande et les pommes de terre.

Voyage et gastronomie

Voici quelques exemples de plats ou de recettes typiques de la cuisine européenne :

  • Le boeuf bourguignon : c’est un plat traditionnel français, originaire de Bourgogne. Il consiste à faire mijoter du bœuf coupé en morceaux dans du vin rouge avec des oignons, des carottes, des champignons et du lard. Le boeuf bourguignon se sert avec des pommes de terre, des pâtes ou du pain.
  • Les pâtes à la carbonara : c’est un plat typique italien, originaire de Rome. Il consiste à cuire des pâtes (spaghetti, tagliatelle ou rigatoni) et à les mélanger avec une sauce à base d’œufs battus, de fromage (pecorino ou parmesan) et de lardons fumés. Les pâtes à la carbonara se dégustent bien chaudes et bien crémeuses.
  • La paella : c’est un plat emblématique espagnol, originaire de Valence. Il consiste à cuire du riz dans un grand plat rond avec du safran, du bouillon et divers ingrédients selon les régions et les goûts : poulet, lapin, fruits de mer, chorizo, légumes, etc. La paella se partage entre amis ou en famille lors d’occasions festives.
  • La moussaka : c’est un plat traditionnel grec, qui se présente sous la forme d’un gratin. Il consiste à superposer des couches d’aubergines grillées, de viande hachée (agneau ou bœuf) cuite dans une sauce tomate et d’une béchamel au fromage. La moussaka se sert chaude ou tiède avec une salade verte.
  • Le fish and chips : c’est un plat populaire anglais, qui se compose d’un filet de poisson (cabillaud ou églefin) pané et frit dans de l’huile, accompagné de frites et d’une sauce au vinaigre ou au ketchup. Le fish and chips se mange sur le pouce ou dans des pubs.
Lire  Les 10 Meilleurs restaurants Gastronomiques à Bordeaux

c. Plats d’Afrique : terroir et authenticité

L’Afrique est un continent qui regorge de richesses naturelles et culturelles. La gastronomie africaine témoigne de cette richesse, en proposant des plats qui sont le reflet du terroir, des traditions et des influences de chaque pays. La cuisine africaine est généralement savoureuse, épicée et colorée. Elle fait la part belle aux céréales (mil, sorgho, maïs), aux tubercules (manioc, igname), aux légumineuses (haricots, pois chiches), aux fruits et aux légumes (banane plantain, patate douce, gombo). Elle utilise aussi la viande (boeuf, mouton, poulet), le poisson et les fruits de mer selon les régions. Parmi les cuisines africaines les plus connues, on peut citer la cuisine sénégalaise, qui se caractérise par ses plats à base de riz et de poisson ; la cuisine marocaine, qui se distingue par ses tajines, ses couscous et ses pâtisseries ; la cuisine éthiopienne, qui se reconnaît par son pain plat appelé injera et ses ragoûts épicés ; la cuisine camerounaise, qui se démarque par sa diversité de produits et de saveurs ; ou encore la cuisine sud-africaine, qui se base sur le barbecue, les fruits exotiques et les influences indiennes.

Voyage et gastronomie

 Voici quelques exemples de plats ou de recettes typiques de la cuisine africaine :

  • Le poulet yassa : c’est un plat traditionnel sénégalais, qui consiste à faire mariner du poulet dans une sauce à base d’oignons, de citron, de moutarde et de piment. Le poulet est ensuite grillé ou frit et servi avec du riz blanc. Le poulet yassa est un plat simple mais savoureux, qui peut se décliner avec du poisson ou de la viande.
  • Le tajine : c’est un plat emblématique marocain, qui tire son nom du récipient en terre cuite dans lequel il est cuit. Il s’agit d’un ragoût à base de viande (agneau, poulet, boeuf), de légumes (carottes, courgettes, pommes de terre) et d’épices (cumin, curcuma, cannelle). Le tajine se sert avec du pain ou de la semoule. Il existe de nombreuses variantes de tajine, comme le tajine aux pruneaux et aux amandes ou le tajine aux citrons confits et aux olives.
  • Le wat : c’est un plat typique éthiopien, qui consiste en un ragoût épicé à base de viande ou de légumes. Le wat se prépare avec du berbéré, un mélange d’épices piquantes comme le piment, le gingembre, le fenugrec ou le clou de girofle. Le wat se mange avec du injera, un pain plat à base de farine de teff fermentée. On déchire un morceau d’injera avec les doigts et on s’en sert pour saisir le wat.
  • Le ndolé : c’est un plat traditionnel camerounais, qui se compose d’une sauce à base de feuilles de ndolé (une plante locale) cuites dans du bouillon avec des arachides pilées. Le ndolé se sert avec du poisson frit ou braisé, des crevettes séchées ou des bananes plantains frites. Le ndolé est un plat riche en protéines et en fer.
  • Le bobotie : c’est un plat populaire sud-africain, qui se présente sous la forme d’un hachis parmentier revisité. Il consiste à faire cuire de la viande hachée (boeuf ou agneau) avec des oignons, des raisins secs, des amandes et des épices (curry, curcuma). On recouvre ensuite la viande d’une couche d’oeufs battus avec du lait et on fait gratiner le tout au four. Le bobotie se sert avec du riz ou du chutney. Le bobotie est un plat qui reflète le métissage de la cuisine sud-africaine, entre influences africaines, européennes et indiennes.

d. Amérique latine : couleurs et épices

L’Amérique latine est un continent qui regroupe des pays aux cultures et aux climats variés. La gastronomie latino-américaine reflète cette variété, en proposant des plats qui sont le fruit du mélange entre les traditions indigènes, les apports européens et les influences africaines ou asiatiques. La cuisine latino-américaine est généralement festive, colorée et épicée. Elle fait la part belle au maïs, aux haricots, aux tomates, aux avocats, aux pommes de terre, aux fruits tropicaux et aux piments. Elle utilise aussi la viande (boeuf, porc, poulet), le poisson et les fruits de mer selon les régions. Parmi les cuisines latino-américaines les plus connues, on peut citer la cuisine mexicaine, qui se caractérise par ses plats à base de tortillas, de tacos, de nachos et de salsa ; la cuisine péruvienne, qui se distingue par sa diversité de produits et son héritage précolombien ; la cuisine brésilienne, qui se reconnaît par sa gourmandise, sa créativité et son métissage ; la cuisine argentine, qui se démarque par sa passion pour le barbecue, le vin et le dulce de leche ; ou encore la cuisine cubaine, qui se base sur le riz, les haricots noirs et les bananes plantains.

Voyage et gastronomie

Voici quelques exemples de plats ou de recettes typiques de la cuisine latino-américaine :

  • Le guacamole : c’est une sauce à base d’avocats écrasés avec du jus de citron vert, des oignons, des tomates, du piment et de la coriandre. Le guacamole est originaire du Mexique, où il était préparé par les Aztèques. Il se déguste avec des tortillas de maïs ou des nachos. Le guacamole est un plat sain et rafraîchissant, riche en vitamines et en acides gras insaturés.
  • Le ceviche : c’est un plat à base de poisson ou de fruits de mer crus marinés dans du jus de citron vert avec des oignons, du piment et de la coriandre. Le ceviche est originaire du Pérou, où il était consommé par les Incas. Il se sert froid avec du maïs grillé ou des patates douces. Le ceviche est un plat léger et savoureux, qui cuit grâce à l’acidité du citron.
  • La feijoada : c’est un plat à base de haricots noirs cuits avec diverses viandes (porc, boeuf, saucisses) et des épices (laurier, ail, cumin). La feijoada est originaire du Brésil, où elle était préparée par les esclaves africains. Elle se sert avec du riz blanc, du chou vert, de la farine de manioc et des oranges. La feijoada est un plat consistant et réconfortant, qui symbolise le métissage de la cuisine brésilienne.
  • L’asado : c’est un plat à base de viande grillée sur des braises dans un grand barbecue appelé parrilla. L’asado est originaire d’Argentine, où il est considéré comme un rituel social et familial. Il se compose généralement de différentes coupes de bœuf (côtes, entrecôte, bavette), mais aussi d’autres viandes (agneau, porc, poulet) ou d’abats (rognons, tripes). L’asado se sert avec des sauces comme la chimichurri (à base de persil, d’ail et d’huile) ou la salsa criolla (à base de tomates, d’oignons et de vinaigre). L’asado est un plat convivial et savoureux, qui témoigne de la passion des Argentins pour la viande.
Lire  Les 10 Meilleurs Restaurants à St Tropez pour cet été: Les bonnes adresses

 

2. Conseils pour tirer le meilleur de votre expérience culinaire en voyage

Voyager, c’est aussi découvrir de nouvelles saveurs, de nouveaux plats, de nouvelles façons de cuisiner et de manger. La gastronomie fait partie intégrante du patrimoine culturel d’un pays, et la goûter est un moyen de s’immerger dans sa réalité, son histoire, ses traditions. Mais comment faire pour profiter pleinement de la cuisine du monde, sans tomber dans les pièges à touristes, sans risquer sa santé, sans froisser les coutumes locales ? Voici quelques conseils pour bien manger en voyage, et vivre des expériences culinaires inoubliables.

Voyage et gastronomie

  • Trouver les meilleurs restaurants locaux : pour dénicher les bonnes adresses où manger, il faut parfois sortir des sentiers battus et éviter les zones trop touristiques. Vous pouvez vous renseigner auprès des habitants, des guides locaux, des blogs de voyage ou des sites spécialisés comme TripAdvisor ou Yelp. Vous pouvez aussi vous fier à votre instinct et à votre vue : un restaurant bondé, avec une clientèle locale, qui propose des plats typiques et frais, est souvent un gage de qualité. N’hésitez pas à demander conseil au serveur ou au chef pour choisir votre plat, et à goûter aux spécialités régionales.
  • Éviter les pièges à touristes : certains restaurants profitent de l’ignorance ou de la curiosité des voyageurs pour leur servir des plats médiocres, chers ou peu authentiques. Pour éviter ces arnaques, il faut être vigilant et se méfier des signes suivants : un menu traduit en plusieurs langues, avec des photos ; des prix exorbitants ou trop bas ; une carte trop longue ou trop variée ; une absence de clientèle locale ; une situation trop proche d’un monument ou d’une attraction touristique ; une sollicitation agressive des serveurs ou des rabatteurs. Préférez les restaurants qui affichent clairement leurs prix, leurs origines et leurs labels de qualité.
  • Respecter les coutumes alimentaires et les règles d’étiquette : chaque pays a ses propres usages et ses propres codes en matière de gastronomie. Pour ne pas commettre d’impair ou d’offense, il est important de se renseigner sur les habitudes locales avant de partir en voyage. Par exemple, dans certains pays asiatiques, il faut utiliser des baguettes pour manger et ne pas planter son couteau dans la nourriture ; dans certains pays musulmans, il faut éviter de consommer du porc ou de l’alcool ; dans certains pays latins, il faut attendre que l’hôte vous invite à passer à table et ne pas commencer à manger avant lui ; dans certains pays anglo-saxons, il faut laisser un pourboire au serveur ; etc. En cas de doute, observez ce que font les locaux et imitez-les.
  • S’initier aux techniques de cuisine traditionnelle : si vous êtes passionné par la cuisine du monde, pourquoi ne pas profiter de votre voyage pour apprendre à la réaliser vous-même ? De nombreux pays proposent des cours de cuisine pour les touristes, animés par des chefs locaux ou des habitants. C’est l’occasion de découvrir les ingrédients, les ustensiles, les recettes et les astuces de la cuisine locale, mais aussi de partager un moment convivial et enrichissant avec les autres participants. Vous pourrez ensuite reproduire chez vous les plats appris pendant le cours, et épater vos proches avec vos talents culinaires.

 

3. Les événements gastronomiques à ne pas manquer

Si vous êtes un amateur de cuisine du monde, vous serez ravi de savoir qu’il existe de nombreux événements gastronomiques qui célèbrent les richesses culinaires de chaque pays. Festivals, foires, ateliers, dégustations, rencontres… il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets. Voici une sélection de quelques événements gastronomiques à ne pas manquer si vous avez l’occasion de voyager.

a. Festivals et foires alimentaires internationaux

Voyage et gastronomie

Ces événements rassemblent des centaines voire des milliers de visiteurs, qui viennent découvrir et savourer les spécialités locales ou internationales. C’est l’occasion de goûter à des plats variés, originaux, authentiques ou revisités, mais aussi de participer à des animations, des concours, des spectacles ou des conférences. Parmi les festivals et foires alimentaires les plus réputés, on peut citer :

  • Le Napoli Pizza Village : c’est le plus grand festival de pizza au monde, qui se tient chaque année à Naples, en Italie, berceau de la pizza. Pendant neuf jours, la ville se transforme en une immense pizzeria à ciel ouvert, où plus de 50 pizzaiolos proposent leurs créations à base de pâte fine, de tomate, de mozzarella et d’autres ingrédients. Plus de 100 000 pizzas sont dégustées chaque année par les visiteurs, qui peuvent aussi assister à des concerts, des spectacles ou des ateliers. Le festival se termine par un concours du meilleur pizzaïolo du monde.
  • Le Salon du Chocolat : c’est le rendez-vous incontournable des amateurs de chocolat, qui se déroule chaque année à Paris, en France, mais aussi dans d’autres villes du monde comme New York, Tokyo ou Bruxelles. Pendant cinq jours, plus de 500 exposants venus du monde entier présentent leurs produits et leurs savoir-faire autour du cacao. Les visiteurs peuvent déguster des chocolats de toutes sortes, mais aussi assister à des démonstrations, des conférences, des ateliers ou encore au célèbre défilé de robes en chocolat.
  • Le Taste of Chicago : c’est le plus grand festival gastronomique des États-Unis, qui se tient chaque année à Chicago, dans l’Illinois. Pendant cinq jours, plus de 70 restaurants locaux proposent leurs spécialités aux visiteurs, qui peuvent goûter à la fameuse pizza deep dish, au hot-dog chicagoan ou encore au popcorn au caramel. Le festival propose aussi des concerts, des spectacles ou des activités pour les enfants.
Lire  Les 10 Meilleurs Restaurants Gastronomiques à Londres

 

b. Ateliers de cuisine et dégustations

Voyage et gastronomie

Ces événements sont destinés aux voyageurs qui veulent apprendre à cuisiner les plats typiques du pays qu’ils visitent, ou qui veulent approfondir leurs connaissances sur les produits locaux. C’est l’occasion de s’initier aux techniques, aux recettes et aux astuces de la cuisine du monde, mais aussi de partager un moment convivial et enrichissant avec les animateurs ou les autres participants. Parmi les ateliers de cuisine et les dégustations les plus intéressants, on peut citer :

  • Le cours de cuisine thaïlandaise : c’est une expérience incontournable pour les voyageurs qui séjournent en Thaïlande, pays réputé pour sa cuisine savoureuse et épicée. Il existe de nombreux cours de cuisine thaïlandaise dans les grandes villes comme Bangkok ou Chiang Mai, mais aussi dans les zones rurales ou les îles. Les cours durent généralement quelques heures et comprennent une visite du marché local pour acheter les ingrédients frais et exotiques comme le lait de coco, le curry ou le citron vert. Les participants apprennent ensuite à préparer des plats typiques comme le pad thaï (nouilles sautées), le tom yam (soupe aigre-piquante) ou le som tam (salade de papaye verte). Ils peuvent ensuite déguster leurs créations avec un verre de thé glacé.
  • La dégustation de fromages français : c’est une activité gourmande et culturelle pour les voyageurs qui séjournent en France, pays connu pour sa diversité et sa qualité de fromages. Il existe de nombreuses dégustations de fromages français dans les grandes villes comme Paris, Lyon ou Bordeaux, mais aussi dans les régions productrices comme la Normandie, l’Auvergne ou la Savoie. Les dégustations durent généralement une à deux heures et comprennent une présentation des différents types de fromages (à pâte molle, à pâte dure, à croûte fleurie, etc.), de leur origine, de leur fabrication et de leur affinage. Les participants peuvent ensuite goûter aux fromages accompagnés de pain, de fruits secs ou de confiture, et éventuellement de vin.
  • L’atelier de cuisine péruvienne : c’est une opportunité unique pour les voyageurs qui séjournent au Pérou, pays qui possède une gastronomie riche et variée, influencée par les cultures indigènes, espagnoles, africaines, chinoises et japonaises. Il existe de nombreux ateliers de cuisine péruvienne dans les grandes villes comme Lima ou Cusco, mais aussi dans les zones rurales ou les sites archéologiques comme le Machu Picchu. Les ateliers durent généralement trois à quatre heures et comprennent une visite du marché local pour acheter les ingrédients typiques comme le maïs, la pomme de terre, le quinoa ou le piment. Les participants apprennent ensuite à préparer des plats traditionnels comme le ceviche (poisson mariné au citron vert), le lomo saltado (boeuf sauté aux légumes) ou la causa (purée de pommes de terre farcie). Ils peuvent ensuite savourer leurs plats avec un verre de pisco sour (cocktail à base d’eau-de-vie de raisin).
5/5 - (1 vote)
Site Web | Plus de publications

Articles récents

Pépites d'exception

Le Diamant du Moment

Nos pépites du moment

Splendia
Ile de la Digue aux Seychelles
Anantara Bophut Resort & Spa Koh Samui 5*
Excursion en bateau à Malte
Seychelles

Jusqu'à 50€ offerts

sur vos prochaines vacances en parrainant vos proches !