Qatar

Mon avis sur mon retour de voyage de luxe en Jordanie !

Mon avis sur mon retour de voyage de luxe en Jordanie !

 

 

Bien sûr, quand j’ai réservé mon billet pour la Jordanie, j’ai suivi le tourisme culturel, m’attendant à visiter un pays ancien, mais je n’aurais jamais pu imaginer à quel point ce voyage pourrait être transformatif, et à quel point ce petit pays fascinant allait s’emparer de mon cœur. De Petra à la Mer Morte, en passant par le Wadi Rum et Amman, voici quelques trésors extraordinaires à découvrir lors de votre prochaine visite en Jordanie. Avant d’y arriver, ce n’étaient que des rêves – Petra, la cité nabatéenne troglodyte, le désert rose du Wadi Rum, la Mer Morte, où j’aurais la chance de flotter et Amman, une ville en constante croissance et effervescence. Mais la réalité était incroyable.

Petra, une merveille architecturale qui défie le temps

Mon avis sur mon retour de voyage de luxe en Jordanie !

Mon périple jordanien a débuté par la visite de Petra, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Après avoir emprunté le Siq, un étroit canyon qui serpente sur plus d’un kilomètre, j’ai eu le souffle coupé en découvrant enfin le célèbre Khazneh, ou Trésor. Cette façade monumentale de 40 mètres de haut, finement ciselée dans la roche rose, est un véritable chef-d’œuvre architectural.

J’ai passé des heures à arpenter les sentiers de Petra, admirant tour à tour le Monastère, l’amphithéâtre romain, les tombeaux royaux et les nombreux temples qui parsèment le site. À chaque détour, une nouvelle merveille s’offrait à moi. Petra est un lieu hors du temps, où l’on se sent tout petit face à la grandeur et à l’ingéniosité des Nabatéens qui ont bâti cette cité il y a plus de 2000 ans.

Le Wadi Rum, un désert de rêve pour les amateurs d’aventure

Après avoir remonté le temps à Petra, direction le désert du Wadi Rum pour une expérience au cœur des paysages grandioses de la Jordanie. Avec ses dunes orangées, ses arches de roche sculpturales, ses canyons vertigineux et ses pics acérés, le Wadi Rum offre un spectacle naturel à couper le souffle.

J’ai eu la chance de passer une nuit dans un campement bédouin traditionnel, dormant à la belle étoile et profitant d’un ciel étoilé comme je n’en avais jamais vu. Au petit matin, j’ai grimpé sur l’une des dunes pour admirer le lever du soleil sur cette étendue désertique infinie. Un moment de grâce et de sérénité absolue, loin du tumulte de la vie moderne.

Le Wadi Rum est aussi un terrain de jeu idéal pour les amateurs d’aventure. Randonnées pédestres, balades à dos de dromadaire, virées en 4×4 sur les dunes, escalade… Les possibilités sont nombreuses pour s’immerger dans cet environnement hors norme et s’offrir des sensations fortes.

La Mer Morte, une expérience de flottaison unique au monde

Autre étape incontournable de mon voyage en Jordanie : la Mer Morte. Située à 400 mètres en dessous du niveau de la mer, il s’agit du point le plus bas de la planète. Mais ce qui rend la Mer Morte si spéciale, c’est sa concentration en sel extrêmement élevée, qui permet de flotter sans effort à la surface de l’eau.

Se laisser porter par les flots denses et tièdes de la Mer Morte est une expérience assez déroutante au début. Notre corps, habitué à couler, se retrouve porté par l’eau sans que l’on ait besoin de bouger le petit doigt. Une fois l’appréhension passée, on se laisse aller à cette sensation de légèreté et d’apesanteur avec un plaisir non dissimulé.

Mais la Mer Morte n’est pas seulement un spot original pour se prélasser. C’est aussi une gigantesque source de bien-être aux vertus thérapeutiques reconnues. Sa boue noire, riche en minéraux, est réputée pour ses propriétés curatives pour la peau. Gommage du corps, masque purifiant, bain de boue… Autant de rituels à tester pour une parenthèse détox et bien-être.

Lire  Les 10 pays les plus sûrs pour ses vacances 2024 : Le classement !

 

 

Amman, une capitale aux multiples facettes

Mon avis sur mon retour de voyage de luxe en Jordanie !

Difficile d’imaginer un séjour en Jordanie sans faire étape à Amman, la bouillonnante capitale du royaume. Avec ses 4 millions d’habitants, Amman est une ville moderne et cosmopolite qui a su garder un pied dans la tradition.

J’ai adoré me perdre dans les ruelles escarpées du vieux centre-ville, avec ses maisons en pierre blanche, ses petits cafés populaires et son ambiance orientale si authentique. Le souk Souf, célèbre pour ses étals d’épices colorées, de fruits secs et de tissus chatoyants, est un véritable festival pour les sens. On y négocie le prix du safran ou du zaatar, on goûte les meilleures dattes de la région, on s’imprègne des parfums et de l’effervescence de ce marché historique.

Non loin de là, la citadelle d’Amman offre une vue imprenable sur la ville. Perché en haut d’une colline, ce site archéologique renferme les vestiges des différentes civilisations qui ont marqué l’histoire de la capitale, des Romains aux Omeyyades en passant par les Byzantins. Le temple d’Hercule, majestueux avec ses colonnes corinthiennes, est particulièrement impressionnant au coucher du soleil.

Amman est aussi réputée pour sa scène artistique et culturelle dynamique, avec de nombreux musées, galeries d’art contemporain, théâtres et salles de concert. J’ai eu la chance d’assister à un spectacle de danse traditionnelle à la maison Haya, un magnifique palais ottoman reconverti en centre culturel. Un pur moment de grâce et de poésie.

Les trésors méconnus de la Jordanie

Mon avis sur mon retour de voyage de luxe en Jordanie !

Au-delà des sites les plus emblématiques, la Jordanie regorge de pépites méconnues qui valent le détour. Les ruines romaines de Jerash, au nord d’Amman, sont parmi les mieux préservées au monde. On y retrouve tous les éléments caractéristiques d’une cité romaine : un forum, des temples dédiés à Zeus et Artémis, un théâtre de 3000 places, un hippodrome… Se balader dans les allées pavées de Jerash, c’est remonter 2000 ans en arrière, au temps de la grandeur de l’Empire romain.

Dans un tout autre style, le château de Kerak est un incontournable pour les passionnés d’histoire médiévale. Cette forteresse du 12ème siècle, érigée par les Croisés, est un labyrinthe de tours, de tunnels et de coursives offrant un panorama exceptionnel sur la vallée du Jourdain. On se plaît à imaginer les chevaliers défendant ce bastion imprenable face aux assauts de Saladin.

Pour les amateurs de spiritualité et de beaux paysages, direction le Mont Nebo, lieu présumé de la mort de Moïse selon la tradition chrétienne. Depuis ce promontoire surplombant la Mer Morte, on embrasse un panorama biblique qui s’étend jusqu’à Jérusalem et Jéricho. C’est ici que Moïse aurait aperçu la Terre Promise après avoir conduit son peuple hors d’Égypte. Un site chargé d’histoire et de mystère.

Enfin, les réserves naturelles jordaniennes sont de véritables sanctuaires pour la biodiversité, encore préservés du tourisme de masse. La réserve de Dana, nichée dans un wadi spectaculaire, abrite une flore et une faune d’une grande richesse : ibex nubiens, loups d’Arabie, caracals… Celle d’Azraq, aux portes du désert, est une zone humide unique, avec ses marais peuplés d’oiseaux migrateurs. Un vrai paradis pour les amoureux de nature.

L’hospitalité jordanienne, une valeur sacrée

S’il y a bien une chose qui marque lorsqu’on voyage en Jordanie, c’est la générosité et la gentillesse du peuple jordanien. Où que vous alliez, vous serez toujours accueilli avec un grand sourire et un « Ahlan wa sahlan » (« Bienvenue » en arabe).

L’hospitalité est élevée au rang d’art de vivre en Jordanie. On vous offrira spontanément un verre de thé à la menthe ou à la sauge, on vous invitera à partager un repas, on prendra le temps de discuter avec vous et de vous aider si besoin. Cette bienveillance naturelle est profondément ancrée dans la culture locale.

J’ai eu la chance d’être invité chez l’habitant à plusieurs reprises lors de mon séjour. À chaque fois, j’ai été reçu comme un roi, avec une table garnie de mezzes colorés et parfumés. La cuisine jordanienne est à l’image de ses habitants : généreuse, conviviale et pleine de saveurs. Houmous crémeux, feuilles de vignes farcies, falafels dorés, agneau grillé juteux… Un festin pour les papilles !

Lire  Les 9 meilleurs endroits pour loger à Madère en 2024

L’artisanat local est également mis à l’honneur dans tout le pays. Les Jordaniens excellent dans l’art de la mosaïque, hérité des Byzantins. On trouve de magnifiques pièces ornées de motifs géométriques ou figuratifs dans les boutiques d’Amman et de Madaba. Les soieries irisées, les céramiques peintes à la main, les tapis tissés par les bédouines sont autant de souvenirs précieux à rapporter.

Dans l’intimité des tribus bédouines

Impossible d’évoquer la Jordanie sans parler des Bédouins, fiers habitants du désert qui perpétuent un mode de vie nomade ancestral. Éleveurs de dromadaires et de chèvres, les Bédouins se déplacent au gré des saisons pour trouver les meilleurs pâturages.

Malgré une sédentarisation croissante, de nombreux Bédouins restent attachés à leur culture traditionnelle. Les tentes en poil de chèvre noir, les longues robes, les rituels du café et de l’hospitalité font partie intégrante de leur identité. Passer une soirée au coin du feu avec une famille bédouine est une expérience humaine unique, empreinte de simplicité et d’authenticité.

Dans le Wadi Rum, les Bédouins sont les gardiens du désert. Personne ne connaît mieux qu’eux les secrets de cet environnement somptueux mais hostile. Bédouins et touristes se côtoient en harmonie, les uns faisant découvrir leur univers aux autres. Partir en trek avec un guide bédouin, c’est s’offrir un moment de partage et d’immersion dans un monde fascinant.

 

 

Conseils pratiques pour réussir son voyage en Jordanie

Mon avis sur mon retour de voyage de luxe en Jordanie !

Si vous rêvez de partir sur les traces de Lawrence d’Arabie, voici quelques conseils pour préparer au mieux votre séjour en Jordanie :

Quelle est la meilleure période pour visiter la Jordanie ?

La Jordanie bénéficie d’un climat méditerranéen chaud et sec, avec des étés torrides et des hivers doux. Le printemps (mars à mai) et l’automne (septembre à novembre) sont les saisons les plus agréables pour voyager, avec des températures clémentes et peu de précipitations. L’hiver peut être frais, notamment en altitude à Petra et dans le Wadi Rum.

Comment se déplacer en Jordanie ?

Le réseau routier jordanien est de bonne qualité et dessert les principales villes et sites touristiques du pays. La voiture de location est une option pratique pour sillonner le royaume en toute liberté. Pensez à avoir un GPS et une bonne carte routière, certains points d’intérêt étant mal indiqués.

Des compagnies de bus relient également les grandes villes entre elles, à des prix très abordables. À Amman, il est facile de se déplacer en taxi ou en VTC type Uber ou Careem.

Où se loger en Jordanie ?

La Jordanie dispose d’une offre hôtelière variée, allant de l’auberge de jeunesse au palace de luxe. Dans les villes comme Amman, Madaba ou Aqaba, vous trouverez un large choix d’établissements pour tous les budgets.

À Petra, je vous conseille de loger aux portes du site pour profiter au maximum de la cité antique. Les campements bédouins sont l’option idéale pour dormir dans le Wadi Rum et vous immerger dans l’ambiance du désert. Les plus aventureux pourront même passer la nuit à la belle étoile ! Pensez à réserver à l’avance, surtout en haute saison.

Que mettre dans sa valise pour la Jordanie ?

Misez sur des vêtements légers et confortables en coton ou en lin, idéals pour supporter la chaleur. Un chapeau, des lunettes de soleil et une bonne crème solaire haute protection sont indispensables.

Les températures pouvant chuter le soir, prévoyez un pull ou une petite laine. Dans le Wadi Rum, les nuits peuvent être fraîches, même en été. Pour la baignade, maillot de bain mais aussi chaussures en plastique, le sol de la Mer Morte étant très caillouteux. Côté chaussures, privilégiez une paire de baskets confortables pour marcher dans Petra et de bonnes sandales pour le reste du séjour.

Mon bilan personnel de ce voyage en Jordanie

Mon avis sur mon retour de voyage de luxe en Jordanie !

Après 10 jours intenses passés à sillonner les plus beaux sites de Jordanie, je rentre de ce périple des étoiles plein les yeux et le cœur empli de souvenirs impérissables. Ce pays magnifique a dépassé toutes mes attentes et m’a surpris par la diversité de ses paysages, la richesse de son histoire et la chaleur de ses habitants.

Lire  Top 7 des activités incontournables à faire en Guadeloupe

De Petra à Amman en passant par le Wadi Rum et la Mer Morte, chaque étape de ce voyage fut un émerveillement. Les paysages grandioses et contrastés de la Jordanie sont un véritable régal pour les yeux. Mais au-delà de sa beauté naturelle, c’est aussi un pays riche d’une culture fascinante, à la croisée des civilisations.

Marcher dans les pas des Nabatéens à Petra, se laisser bercer par le silence du désert, flotter sur les eaux salées de la Mer Morte, s’imprégner de l’effervescence des souks d’Amman… Tant d’expériences uniques et inoubliables qui font de la Jordanie une destination à part.

Pourquoi la Jordanie m’a tant marqué

Au-delà des sites époustouflants et des paysages à couper le souffle, ce sont les rencontres humaines qui m’ont le plus touché lors de ce voyage. La gentillesse désarmante et l’hospitalité sans bornes des Jordaniens m’ont profondément ému.

Que ce soit mon guide bédouin dans le Wadi Rum, le commerçant du souk qui m’a offert un thé, la famille qui m’a accueilli chez elle pour un repas ou ces innombrables inconnus croisés au détour d’une rue, tous ont fait preuve d’une bienveillance et d’une générosité incroyables. Ici, l’étranger est reçu comme un invité d’honneur, avec le sourire et le cœur grand ouverts.

Cette chaleur humaine est pour moi la plus belle richesse de la Jordanie. Dans un monde parfois dur et individualiste, elle redonne foi en l’humanité et invite à la tolérance. C’est une belle leçon de vie que nous donnent les Jordaniens.

Quelques conseils si vous partez en Jordanie

Si mon récit vous a donné envie de partir explorer la Jordanie, voici quelques recommandations pour que votre séjour se déroule dans les meilleures conditions :

Prévoyez suffisamment de temps sur place. La Jordanie a tant à offrir qu’il serait dommage de survoler les sites et de stresser sur les horaires. Comptez au moins une semaine, idéalement 10 jours pour profiter pleinement de votre voyage.
Optez si possible pour un circuit avec chauffeur ou véhicule de location, les transports en commun étant assez limités pour rejoindre certains sites. Vous gagnerez en flexibilité et en confort.
N’hésitez pas à sortir des sentiers battus et à privilégier les hébergements authentiques type campement bédouin ou petit hôtel familial. C’est une excellente façon de vivre des moments de partage privilégiés avec la population locale.
Faites appel à un guide local, au moins sur certaines étapes clés comme Petra ou le Wadi Rum. Vous découvrirez ainsi votre destination à travers le regard de ceux qui la connaissent le mieux.
Dernière chose, venez avec un esprit ouvert et curieux. La magie de la Jordanie opère d’autant plus quand on se laisse porter et surprendre. Savourez chaque instant, chaque rencontre. Ce sont ces petits moments spontanés et uniques qui font la beauté d’un voyage.

 

 

5/5 - (1 vote)

Articles récents

Pépites d'exception

Le Diamant du Moment

Nos pépites du moment

Splendia

sur vos prochaines vacances en parrainant vos proches !